Changement : Quatre outils pour progresser.

  • Posted by: Bernard
4 outils pour progresser

Changement : Quatre outils simples pour faire avancer vos projets personnels ou professionnels.

Réussir à changer n’est pas une mince affaire. Vocalyse propose 4 outils simples, à la portée de tous, pour avancer dans la réalisation de vos projets personnels ou professionnels. Si la méthode peut paraître enfantine, elle illustre la démarche globale de mise en mouvement dans un projet de changement.

  1. Une pochette de couleurs pour dessiner vos désirs.

    Sans idéal, sans inspiration, pas de changement possible. Choisissez des couleurs qui vous correspondent. Jouez-en! Dessinez-vous un futur coloré, désirable. Faites l’effort de le représenter pour qu’il prenne vie à vos yeux. Projetez votre désir sur le papier. Créez votre propre image du succès. Peu importe la qualité du dessin, pourvu qu’il représente ce que vous avez en tête. Laissez-le préciser votre pensée. Cette représentation sera votre premier “prototype de réussite”. Laissez-vous guider sans juger de la qualité esthétique du résultat. Acceptez d’être incompétent en dessin pour devenir le réalisateur de votre devenir.

  2. Une paire de ciseaux pour couper les liens qui vous retiennent.

    Changer ne signifie pas renoncer au passé en “taillant à coup de hache” l’univers dans lequel vous vivez. Pour réussir à changer il convient de ne pas tout bousculer en même temps. La violence ne produit jamais les effets escomptés. Il y a des éléments de stabilité à conserver.
    En revanche, certaines habitudes vous retiennent et vous immobilisent? Vous avez déjà une idée intuitive de ce qu’il faudrait faire et manquez de courage pour vous défaire de ces quelques réflexes? Certaines habitudes sapent votre élan à aller vers d’autres horizons?
    La paire de ciseaux proposée ici est évidemment symbolique. Elle est fine et précise. Elle permet de choisir les liens ou les habitudes spécifiques que vous avez besoins d’abandonner.

  3. Une mesure régulière des progrès réalisés.

    Tout ce qui se mesure progresse et, bien souvent, par le simple fait de mesurer. On ne peut pas progresser sur tous les fronts en même temps. L’avancement d’un projet est comme un voyage en terre inconnu. Il n’y a pas de carte routière. On ne sait jamais à quelle distance on se trouve de la réalisation. C’est pourquoi il faut choisir un indicateur significatif que vous jugez pertinent. Le fait de progresser sur cette route vous encouragera à continuer les efforts.
    Au fur et à mesure que vous avancez dans un projet, il vous arrive de focaliser sur les obstacles du moment et vous avez alors tendance à oublier d’où vous avez commencé et tout le chemin déjà parcouru. La mesure globale de l’avancement d’un indicateur vous permettra de prendre conscience de l’intégralité du chemin parcouru.
    S’il est préférable de se contenter d’un petit nombre indicateurs, il faut aussi comprendre que selon les étapes, l’indicateur principal peut évoluer. (Comme dans un trajet en voiture, si le nombre de km parcouru peut avoir du sens dans certaines étapes, la température du moteur peut être l’indicateur à suivre dans une étape de montagne).

  4. Un cahier de projet pour formuler vos émotions et consigner vos progrès.

    Notre cerveau pense à une vitesse équivalente à 10 000 mots par minute. Nous nous exprimons par écrit ou par oral à une vitesse beaucoup plus lente d’environ 240 mots à la minute. Cette déperdition est une façon de faire du tri et de ne formuler que l’essentiel. Ce qui est important.
    Écrire son journal, collectionner ses maquettes visionnaires du futur, consigner ses progrès, lister les actions, formuler ses émotions, … tout cela facilite le dialogue intérieur et améliore votre clairvoyance. Le cahier de projet est un outil utile pour consigner les découvertes et les méthodes ou pratiques qui ont bien fonctionné.

    Derrière les outils, une démarche à succès.

    Les quatre outils proposés ici, illustrent simplement la démarche générale d’un processus de changement chez les individus et dans les organisations.
    1. Imaginer le futur, 2. s’affranchir des liens et des habitudes néfastes du passé, 3. mesurer les progrès, sont les trois éléments les plus classiques de toute démarche de changement. Sans oublier 4. le dialogue intérieur qui est ici symbolisé par le cahier et qui permet de documenter vos propres pratiques afin de vous en inspirer lors de changements futurs.

Il fait quoi, le coach ?

Vous l’avez compris, c’est vous qui faites le travail ! tout le travail ! Au bout du compte, c’est votre projet et votre succès.
Le coach est présent à vos cotés, pour vous aider à réaliser un objectif que vous n’arrivez pas à atteindre seul. Son rôle est de vous emmener sur des chemins que vous n’auriez pas pris seul ; de faire émerger des pistes que que vous n’imaginiez pas, et de trouver les clés pour vous permettre, d’abord d’essayer, ensuite de réussir.

Alors ? quels sont les sujets sur lesquels vous n’arrivez pas à passer à l’action ? Les avez-vous identifié? Le chemin des couleurs, des ciseaux, de la mesure et de l’écriture vous parait-il trop simpliste ? vous auriez préféré une appli sophistiquée ? Tant que vous n’aurez pas essayé, vous allez juger, évaluer, critiquer peut-être … Bref ! Vous aurez beau dire, si vous n’essayez pas, vous ne saurez pas si ça marche !

Si on fait comme on a toujours fait, on obtient ce qu’on a toujours obtenu.

Essayez autrement !

 

Author: Bernard

Laisser un commentaire

Notre utilise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation et améliorer votre expérience.