Femmes & hommes au travail. Pourquoi former les managers ?

Notre premier inscrit à cette formation organisée par Vocalyse et animée par Stéphanie Le Gal-Gorin
Vocalyse > Blog > Formation > Femmes & hommes au travail. Pourquoi former les managers ?

Femmes & hommes au travail. Pourquoi former les managers ?

Posted by: Bernard
Category: Formation
une femme un homme qui pensent

C’est confirmé ! Le premier inscrit à la formation “Femmes & hommes au travail” est le dirigeant d’un hôtel-restaurant breton. Il a obtenu l’accord de financement du FAFIH, L’opérateur de compétences de l’hôtellerie, de la restauration. Nous avons échangé sur ses motivations à s’inscrire à ce stage, qui aura lieu le 3 avril prochain. En voici les grandes lignes :

Egalité & Bien-être au travail.

« Pour moi, cette question de l’égalité des femmes et des hommes au travail est un élément majeur du bien-être ! C’est tellement important pour moi de créer une équipe qui se sent bien. Dans la restauration, si l’équipe est en forme, le client le voit du premier coup d’œil. Le bien-être, ça se ressent et ça rayonne.

En management, adopter un langage clair, ça se travaille.

En tant que manager, je me pose souvent la question de savoir quels termes je peux ou je dois employer envers une femme. Comment lui faire une remarque sur son habillement quand il est trop « osé » pour le standard de l’hôtel. Comment parler de ce sujet sans que ce soit perçu comme un jugement de valeur, ou sans que mes critères personnels n’entrent en jeu ?

A l’inverse, On sait que les compliments sont très importants pour la motivation des salariés. Comment faire des compliments à une femme, sans que ce soit pris pour des propos déplacés ou sans être taxé de sexiste ?

Mon intérêt pour cette formation des relations au travail concerne aussi les relations entre collaborateurs. En tant que manager, qu’ est-ce que je dois dire, pour mettre en garde et faire savoir ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas ? Comment anticiper sur les comportements du personnel sans projeter son propre imaginaire ? Comment prévenir les uns et les autres sur ce qui peut se passer au travail, dans la cuisine, dans les couloirs, entre les hommes et les femmes.

Jusqu’où ne pas aller trop loin ?

Je pense que la relation hommes-femmes au travail est un sujet sur lequel on est très en retard comparé à des sujets comme la religion au travail ou même l’alcool. En matière de religion, on interdit les signes ostentatoires et en matière de genre, qu’est-ce qui est autorisé ?  Qu’est-ce qui ne l’est pas ? Que dit exactement la loi ? Et en pratique, comment « parler vrai » sans que ce soit mal perçu. Jusqu’où ne pas aller trop loin ? Il y a un certain nombre de tabous qui fait que c’est un sujet dont on ne parle quasiment pas. Que ce soit en prévention ou en recadrage. En management, le recadrage, c’est fondamental.

Et les clients dans tout ça ?

Avec la clientèle, c’est une autre dimension. Il nous arrive régulièrement d’être confronté à des réactions sexistes. Par exemple, vis à vis de mon épouse. Nous gérons l’hôtel ensemble, nous sommes associés. Lorsqu’elle est de permanence à l’accueil, il lui arrive d’entendre des clients lui demander à parler à “la direction”. Quand elle explique qu’elle est gérante de l’hôtel et qu’elle est la personne à qui parler, elle s’entend souvent répondre :  « Non non, je voudrais parler au directeur ». Et comme elle insiste, elle ressent un blocage, comme pour dire : « j’ai bien compris que vous étiez gérante mais pour moi, la direction, c’est le monsieur!».

Des outils pour mieux respecter les gens.

Je crois que le respect au travail est une chose très importante qui permet à chacun de se sentir bien. Les dirigeant-e-s, les managers, comme les salariés-e-. Et si nous savons respecter les personnes et leur travail, il faut aussi que nous sachions les respecter dans leur besoin d’être reconnu en tant qu’hommes ou femmes. J’ai envie d’ajouter « libres et égaux ». J’ai le sentiment que les managers que nous ne sommes, ne sont pas outillés pour trouver les mots justes et les façons claires de gérer ces questions de sexisme au travail. Je dois ajouter que les images de notre éducation ne nous aident pas.

Même dans des relations qui se passent très bien, un débordement peut arriver à n’importe quel moment et je suis heureux qu’en proposant cette formation, des professionnel-le-s me permettent d’aborder le sujet et toutes les questions pratiques auxquelles je vais pouvoir répondre.”

Et vous, qu’en pensez-vous?

Sincèrement, ce futur participant parle beaucoup mieux que moi-même de ce que cette formation peut apporter aux professionnels et particulièrement aux managers. Peut-être partagerez vous son intérêt pour le thème.

En attendant, Diriez vous que l’égalité Femmes-Hommes est élément de bien être au travail ? Maîtrisez-vous les aspects règlementaires de ce sujet ? Avez-vous des exemples de réussite ? Des difficultés ou des inquiétudes à partager ? des questions que vous aimeriez partager ?

Author: Bernard

Laisser un commentaire

Notre utilise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation et améliorer votre expérience.